vendredi 2 février 2018

Le Pape nous Enseigne...

Le Pape nous enseigne à discerner l’autorité qui nous convient.

L’autorité est-elle synonyme de sévérité et de limites entravant notre expression personnelle ? Ou est-elle une composante rassurante de nos vies ? Percevons-nous l’autorité comme systématiquement extérieure à nous-mêmes ? Sommes-nous condamnés à nous soumettre à ceux qui s’imposent et exigent, manigancent et jouent des coudes ? Et puis c’est quoi d’abord, l’autorité ?...

Personnage controversé, tantôt sage, tantôt excessif dans la structure qu’il véhicule, le Pape nous renvoie à notre rapport à cette notion souvent en ombre. Correctement canalisée, la lame du Pape nous encourage à assumer notre autorité personnelle, à « en imposer » sans écraser. Peu importe notre âge, notre sexe, notre position sociale. Nous avons une autorité personnelle à asseoir, à assumer, à faire vivre. Difficile de trouver cet équilibre et pourtant il existe.

Vous n’avez pas à lécher les bottes d’un autre pour vous hisser péniblement dans des sphères soi-disant enviables. Vous n’avez pas à changer votre comportement ou à adapter votre jugement face à la hiérarchie. Rien de plus ridicule ou de plus téléphoné qu’un parterre d’hypocrites applaudissant tout ce qui sort de la bouche du « chef ». Ce n’est pas en vous agenouillant devant l’autorité supposée des autres que vous accéderez à votre propre pouvoir. Au contraire, c’est en étant vous-même, en osant vous démarquer, en exprimant vos opinions et en assumant votre assise et vos limites personnelles que vous comprendrez toute la sagesse du « Pape ».


Une fois votre autorité personnelle assumée et exprimée, vous vous rendez compte que l’autorité extérieure vous apparaît beaucoup plus simple à appréhender…


Carte extraite du Tarot Universel des Déesses




1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup Iria ! ça correspond pour moi, l'autorité que tu décris, à la souveraineté vue du côté du féminin. ça m'éclaire beaucoup. Merci :)

    RépondreSupprimer