jeudi 19 octobre 2017

Samhain 2017 : La Déesse Sombre Arrive…

Chaque année depuis 2013, je reçois une visite importante pour Samhain. Une visite divine. Lilith. Nephtys. Hécate. Athéna. Je savais que 2017 serait un cru particulièrement savoureux, important. Et c’est Lilith, la première, qui est omniprésente depuis un mois. Je pensais que ce serait ça mon 2017. Un retour aux sources. J’avais raison et tort en même temps.




ME TOO

Nous sommes le 19 octobre 2017. Nous nageons dans une tempête médiatique féministe, sociétale… Les femmes hurlent en louves blessées. La digue a pété et le flot de leur rage va tout engloutir. J’écris moi-même un article pour contribuer à ce mouvement que j’estime salvateur, même s’il ne fait pas dans la dentelle. La dentelle, c’était avant. Visiblement, le monde ne comprend pas la dentelle. Il a besoin qu’on lui bourrine la tronche.

Une Nouvelle Présence

C’est la lune noire aujourd’hui. Beaucoup ont peur de cette phase de lune, conseillent de ne pas pratiquer de sorcellerie en cette date. Pour moi, c’est une phase de pouvoir. Depuis le début. C’est la phase de Lilith. Et un phénomène étrange se produit depuis la rédaction de mon article en réponse au mouvement « me too ». Je sens une présence à mes côtés. Une GROSSE présence. Elle me déconcerte depuis quelques jours. Elle est tout de noir drapée, imposante, calme mais furieuse, capable de péter le monde d’un seul regard. Je sais que c’est elle ma Déesse 2017. Je n’arrive pas à la reconnaître. Et pourtant, elle a du Lilith en Elle. Elle a du Hécate aussi. Et je me suis dit « patience, Elle va révéler son identité en temps voulu »… C’est donc à la lune noire que tout devient clair…

Une Porte qui ne S’Ouvre que d’Un Côté

Ce matin, je repense à cette tempête médiatique. A ce mouvement social féminin. Je regarde les femmes dans le métro en écoutant le dernier album de Marilyn Manson sur mon téléphone. Les portes du métro s’ouvrent en grand et là, ça me percute. Nous sommes en train d’ouvrir une porte à cette présence, nous toutes et tous. Cette femme. Cet archétype qui n’est pas qu’une simple Déesse. C’est LA Déesse Sombre. Elle les porte toutes en son sein. Avec notre rage et notre solidarité, nous l’avons appelée et Elle arrive. Ça fait des lustres qu’on parle de la Déesse Sombre. Mais cette fois-ci c’est palpable. Elle arrive. Pas pour une poignée d’élus. Pour tout le monde. Je reste 2 secondes avec cette réalisation en tête. Je ne veux pas me fourvoyer. Je demande, en moi-même « Sommes-nous en train de t’ouvrir une porte ? ». Je reçois immédiatement la réponse. La chanson Saturnalia tourne à ce moment dans mes oreilles et les paroles « And this door only opens one way » me répondent. Cette porte ne s’ouvre que d’un côté. Pas de retour en arrière. Elle n’est pas là pour faire du tourisme. Elle est là pour rester.

Samhain 2017, LA Grande Porte

La Déesse Sombre annonce bel et bien sa venue. Vous l’avez peut-être sentie vous aussi. Elle va utiliser la finesse du voile de Samhain pour passer. Je compte l’accueillir. Je lui ouvrirai grand la porte. Les années précédentes, j’ai vécu ma visite de Samhain avec discrétion et recueillement. Cette année, j’appelle toutes les personnes qui l’attendent à ouvrir en grand cette porte dans l’intimité de leur pratique. Je sais que ceux qui attendent cette présence le feront, chacun et chacune à leur manière. Pour la Déesse Sombre. La fin programmée du patriarcat et tout ce qui va avec. Un retour à l’équilibre des polarités… Enfin ! Le vrai travail va pouvoir commencer…

Quel rôle voulons-nous jouer dans ce changement ? Allons-nous le subir ou l’accompagner ? C’est à nous de choisir. Maintenant. Décidons-nous. Parce qu’Elle arrive. Que nous soyons prêts ou non…




4 commentaires:

  1. Je serais totalement partante pour effectuer un rituel commun/synchro avec toi pour la Déesse, étant ma matronne ^^ !!! Si ça te tente ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lancé une invitation sur Facebook pour tous ceux qui veulent ouvrir la porte avec nous <3

      Supprimer
  2. de tout coeur ouvrons la porte en grand!

    RépondreSupprimer