samedi 21 mai 2016

La Tour nous Enseigne...

LA TOUR nous enseigne à recalculer nos trajectoires...

Notre mental nous pousse à vouloir des choses précises, à désirer posséder, à avoir et pouvoir… Nos conditionnements nous entassent sur des voies surpeuplées de gens aux ambitions égocentrées, condamnés à la frustration et aux désillusions. Nous ne pouvons pas tous avoir un boulot grassement payé, une maison au soleil et un statut social envié. Nous ne pouvons pas tous être compris et appréciés. Nous ne pouvons pas tous être vus et entendus. Nous ne pouvons pas tous vivre l’amour toujours. Mais nous partons pourtant souvent à en perdre haleine dans cette course sans gagnant, persuadés qu’une fois que nous aurons « prouvé notre valeur » nous serons enfin heureux.

C’est là qu’elle arrive. La Foudre qui va exploser notre tour de Babel. Le coup du sort. L’empêchement. La réalisation inconfortable qui nous expulse de nos auto-sabotages. Nous avons cherché à aller toujours plus haut, toujours plus fort… Pour qui ? Pourquoi ? A qui cherchons-nous à prouver quoi que ce soit. Et si, au lieu de construire une tour vouée à se casser la gueule, clone de bien d’autres constructions dont la société nous a fourré des modes d’emploi à trous dès le berceau, nous décidions plutôt de créer notre propre voie ? 

La Tour nous enseigne que ce que nous voulons n’est pas forcément ce qu’il nous faut. Elle explose nos illusions et nous désarme. Elle nous met à nu et nous force à lâcher prise. Cette foudre violente qui s’abat sur nous est sans doute la chose la plus salvatrice que la vie pouvait nous envoyer car sans elle, nous serions tous perdus sur une route sans destination. Acceptons d’être redéfinis par ces puissants signes du destin. Prenons les déviations. Laissons partir les vies de cartes postales qui ne sont jamais « aussi bien en vrai », vous le savez bien. Traçons la route et voyons tous ces « non » et ces portes fermées comme des opportunités glorieuses très bien déguisées.

La Tour est le coup de pied aux fesses dont nous avions besoin. Et demain, nous saurons en remercier la vie…




Carte extraite du Renaissance Tarot (Lo Scarabeo)



2 commentaires:

  1. Bonjour miss*
    Cela fait un temps fou que je ne suis pas venue commenter ton joli jardin virtuel où pousse ce que j'aime.
    La Tour, ah cette carte, je suis totalement d'accord avec l'analyse que tu en fais et l'analyse que tu fais de sa puissance à nous remettre, ou mettre, sur la voie qu'il nous faut au moment où il faut.
    J'ai eut un mois de février juste abominable : chaque semaine, je tirais la tour en défavorable ou pas, et en fonction du jeu entier, pas manquer, la Vie et ses énergies m'envoyaient des clignotants bien pétants et bien violents pour me dire : "bon, ben, si t'as pas compris, on va passer au degré supérieur", donc acte..
    Si je n'avais pas eût, il faut me l'avouer, cette analyse fine de cette carte, j'aurai pris mes déconvenues et autres catas comme des catas faites pour me faire ch...et fuc;,,!!;! le monde, version Caliméro.
    Mais au final, trois mois après, j'ai rebondi, changer de cap, changer de taf, changer de partenaire, partie en formation et les voies tant désirées depuis 20ans s'ouvrent.
    Hallucinant...Les énergies sont telles en ce moment, tu dois le sentir, et j'aimerai avoir tes ressentis d'ailleurs si tu souhaites les partager bien sûr, que tout va vite et la Vie nous fait prendre des virages parfois douloureux pour qui est dans son confort préfabriqué, endormi dans son confort terrestre, ou même pour celui qui souhaite avancer sur son chemin personnel et sacré.
    La Tour est ma carte préférée malgré tout, quand je la tire, j'ai un serrement dans la poitrine, dans ma main, elle est douce et brûlante, c'est une amie sincère et vraie, qui ose nous fâcher, nous remuer, nous dire "les 4 vérités" car au final, elle sait que les épreuves sont avant tout des outils avec lesquels on peut travailler, et avec lesquels on se familiarise avec le temps.
    bon dimanche, et à très bientôt. mil baisers. loulou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, quelle tornade est passée par chez toi, chère Loulou!!! Je reconnais que 2016 a vraiment fait trembler le sol. Changements professionnels et secousses de la sphère sociale ont été marquants pour moi aussi. J'ai le sentiment que nous sommes mis en branle pour tomber une vieille couche de conditionnements qui ne nous servent plus. Et étrangement, tout va bien. Tout va mieux. L'inconfort est salvateur.
      J'admire ta façon de voir la tour. Je suis encore dans une relation ambivalente avec elle. J'apprends à surfer sa vague. Et c'est passionnant!
      Un merveilleux week-end à toi et merci de continuer à passer par chez moi, ça fait toujours plaisir!
      Iria

      Supprimer