mercredi 21 octobre 2015

La Tyrannie de la Loi de l’Attraction

Selon la loi de l’attraction, on récolte ce que l’on sème, on attire ce que l’on émet vibratoirement. Logique et formidable me direz-vous ?! Oui et non. Cette loi est à la foi un super coach et un redoutable tyran.

Essayer d’élever ses vibrations est toujours une bonne chose. En revanche, se focaliser poussivement sur le positif pour en récolter les fruits peut être extrêmement contreproductif. De plus, nous essayons en général de manifester des choses que notre mental et notre ego rêvent de posséder. Nous utilisons donc la loi de l’attraction de manière consciente et pouvons éventuellement nous saboter en ignorant notre vrai chemin de réalisation qui dort dans notre inconscient. Nous ne sommes alors pas du tout dans le lâcher-prise qui, pourtant, est nécessaire à notre bien-être. La loi de l’attraction ne serait-elle pas devenue une dictature de l’esprit pour beaucoup d’entre nous ?

Que dire des coups durs qui nous arrivent. Selon la loi de l’attraction, nous les avons attirés à nous. Le raccourci est vite fait et de nombreuses personnes qui appliquent cette loi de façon totalitaire pourraient conclure qu’ils méritent d’être malheureux, malades ou seuls. Cela nous rend moins aptes à la compassion et à l’amour propre.


Il faudrait réussir à utiliser cette loi de façon équilibrée et intelligente. La façon la plus saine que j’ai trouvée est de ne pas essayer de trop orienter sa trajectoire, travailler sur soi et faire confiance en la vie. Simple et pourtant si difficile…


Carte extraite de l'Oracle "Le Sens de la Vie" de Doreen Virtue




2 commentaires:

  1. Ouin!c'est un pensézY bien! Merci de me faire voir les choses sous un autre angle! Merci et bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup de mal avec cette loi, alors ok le fait de récolter ce que l'on sème est quelques choses de commun dans la plus part des croyances. Mais via certaines chaines YouTube (enfin une en particulière), cela à donné aussi cours à des discours pas forcément pertinent du type "tu es victimes d’agression, c'est toi qui l'a attiré" qui font que "j'observe" cette loi de l'attraction avec une certaine méfiance. Pour moi le responsable d'une agression est l'agresseur avant tout. Bref, j'ai parfois l'impression que dans nos rapport humain battis sur cette loi on oublie que si nous avons le libre arbitre, notre interlocuteur aussi.

    RépondreSupprimer